Lutte contre les Violences faites aux Femmes

Le 25 novembre est la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes

La Commune de Saint-Jean-Pied-de-Port via sa commission municipale Egalité Femmes Hommes se mobilise pour permettre aux femmes victimes de violence de trouver de l’aide et un accompagnement par la diffusion de l’information.

Depuis 1999, le 25 novembre est la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes.

Le 25 novembre 1960, trois femmes dominicaines, les sœurs Mirabal furent assassinées sur les ordres du chef de l’Etat dominicain. Le 19 octobre 1999, lors de la 54ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, les représentants de la République Dominicaine et 74 États membres ont présenté un projet de résolution visant à faire du 25 novembre la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales étant invités ce jour-là à mener des opérations de sensibilisation de l’opinion à ce grave phénomène.
La résolution 54/134 a été adoptée le 17 décembre 1999.
L’Assemblée Générale a adopté la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 20 décembre 1993

Le harcèlement sexuel. La loi du 6 août 2012 relative au harcèlement sexuel donne une définition plus précise mais aussi plus large qu’auparavant du délit de harcèlement sexuel. Elle aggrave les peines maximales encourues, réprime les discriminations commises à l’encontre des victimes, renforce la prévention du harcèlement sexuel dans le monde.

Comment réagir ?

Dans l’urgence

  • Le 3919. Les femmes victimes de violences ou les témoins peuvent contacter le 39 19 du lundi au samedi de 8h à 22h. Ce numéro est gratuit depuis un poste fixe. Il est invisible sur les factures.
  • Le « 08 victimes » (08 842 846 37). Un numéro dédié à toutes les victimes de violences quel que soit le préjudice subi. Victimes ou témoins de harcèlement peuvent contacter le 08 Victimes, 7 jour/7, de 9h à 21 h. Ce numéro est non surtaxé.
  • Gendarmerie – Police : 17 ou 112
  • Service des urgences : 15
  • Numéro unique pour les personnes sourdes ou malentendantes par sms : 114
  • Se rendre aux Urgences de l’Hôpital de Bayonne ou à la Clinique Aguiléra de Biarritz (accompagné-e ou non)

Pour en parler et s’informer

  • Atherbea /Accueil, Ecoute Pays basque : 05 59 46 40 86
  • ACJPB / Aide aux victimes du Pays basque : 05 59 59 45 93
  • CIDFF / Informations juridiques : 06 37 95 78 22

(Permanence sur rendez-vous les mardis de 14 à 16h au SDSEI Route de St Palais 64220 Saint Jean le Vieux)

  • Planning Familial Pays basque : 09 83 86 73 06
  • VIE / Ecoute violences conjugales / Saint Jean de Luz : 05 59 08 04 04
  • Uvie / Unité de victimologie / Centre Hospitalier de la Côte Basque : 05 33 78 81 37
  • Avocats du Barreau de Bayonne / Permanences juridiques : 06 22 05 02 35
  • SIAO / Service intégré d’accueil et d’orientation : 05 59 52 60 93

Pour la recherche d’hébergement

  • Numéro national / Gratuit : 115
  • Atherbea / Accueil, Ecoute Pays basque : 05 59 46 40 86

Pour porter plainte