Festival de théâtre « Citadelle en Scènes »

La ville de Saint-Jean-Pied-de-Port accueille chaque été le festival de théâtre « Citadelle en Scènes ». Celui-ci se déroule dans la magnifique Citadelle remaniée par Vauban sur les hauteurs de la ville.

Voir la programmation de l’édition 2018

Pour sa 5ème édition, le festival « Citadelle en Scènes » aura lieu cette année
les Mercredi 21 août, Jeudi 22 août et vendredi 23 août 2019.
Les portes de la citadelle ainsi que la billetterie seront ouvertes dès 19h.

Bar à vins et restauration légère (par le syndicat des vins d’irouléguy et les chefs cuisiniers de Garazi).

En cas de mauvais temps, le repli est assuré au Cinéma le Vauban.

MERCREDI 21 AOÛT 2019 – LE PORTEUR D’HISTOIRE de Alexis MICHALIK

21h00 à la Citadelle.

MOLIERES DU MEILLEUR AUTEUR ET DU MEILLEUR METTEUR EN SCENE

Feuilleton littéraire à la Dumas.
Le Porteur d’histoire nous invite à écouter une histoire, des histoires, à relire l’Histoire, notre Histoire et à voyager, tout simplement, dans le temps et l’espace par le biais de cinq acteurs, de cinq tabourets, d’un plateau nu, de deux portants chargés de costumes et du pouvoir illimité de notre imaginaire.

Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin Martin doit enterrer son père.
Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête vertigineuse à travers l’Histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au cœur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement.
Elles ont été entraînées par le récit d’un inconnu, à la recherche d’un amas de livres frappés d’un étrange calice, et d’un trésor colossal, accumulé à travers les âges par une légendaire société secrète.

Avis de la presse :

Télérama  :  « Un défi à l’ennui »

Point de vue :  « Un délicieux moment de poésie »

Le canard enchainé : « Brillante, halétante, un tour de force »

JDD : « Une extraordinaire aventure littéraire »

L’express : « En un mot, GENIAL ! »

Compagnie ACME

 

JEUDI 22 AOÛT 2019 – DANS LA PEAU DE CYRANO de Nicolas DEVORT

21h00 à la Citadelle.

Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas facile de passer du monde de l’enfance à celui des grands, surtout quand on est «différent». La route est semée d’embûches. Mais une rencontre déterminante avec son professeur de théâtre, figure paternelle et bienveillante, guidera ses pas vers un nouvel essor, comme une nouvelle naissance.

Un spectacle drôle et poétique où un comédien seul en scène interprète une galerie de personnages hauts en couleur.

Avis de la presse :

Télérama : « Une histoire sensible et un très bon jeu de comédien dans cette alternance virtuose des rôles ».

Le Figaro : « Un one-man show virtuose et original ».

Le Parisien : « On rit beaucoup, et l’on s’émeut aussi devant cette chronique de la jeunesse, comédie pleine d’espoir dont on ressort ragaillardi ».

L’Humanité : « Une brillante interprétation sensible et drôle autour du héros d’ Edmond Rostand.

Chaque personnage est campé avec une grande sensibilité, une vérité surprenante, par un comédien qui sait introduire une tonalité à fleur de peau. Avec une ligne constante, faire accepter les différences, s’en servir comme d’un atout ».

L’Express : « Nicolas Devort, en incarnant avec finesse et agilité tous les personnages de son spectacle, n’est pas seulement un funambule de la scène, il est aussi un précieux archéologue, il nous emmène revisiter notre passé et découvrir en nous le Colin que nous fûmes ».

Pony Production

 

VENDREDI 23 AOÛT 2019 – LA FAMILLE ORTIZ de Jean-Philippe DAGUERRE

21h à la Citadelle  

Un conte sensible et plein de fantaisie sur les méandres de la famille et ses secrets

Après avoir coupé deux queues, quatorze oreilles et laissé un genou au milieu des arènes du Bouscat… le Torero Miguel Ortiz surnommé « El Flamenco Roso » reprend son prénom de baptême à l’âge de 24 ans et c’est Michel Ortiz qui devient garde barrière de la gare de Floirac… après avoir fait passer les taureaux sous sa cape il voit passer les trains sous sa casquette… Il épouse Marie Deves, sa petite infirmière, le samedi 22 Juin 1963 le jour de ses vingt-deux printemps à la mairie de Léognan… Puis la célèbre devant Dieu à l’église de Pessac juste avant d’honorer Bacchus au Pessac-Léognan… à bord d’un bateau ivre sur la Garonne… où ils conçoivent leurs trois enfants… Un petit blond qui ressemble à son père, un petit brun qui ressemble à sa mère et un beau châtain qui ressemble à rien… Des triplés bien au chaud, inséparables de leurs parents et puis d’eux-mêmes… Une famille extraordinaire qui vit d’amour comme dans un rêve… le réveil en sera d’autant plus cruel…

Après le succès de Adieu Monsieur Haffmann qui a remporté 4 molières en 2018, Jean-Philippe Daguerre viendra nous présenter sa nouvelle création « La Famille Ortiz » lors de cette 5ème édition du festival Citadelle en Scènes 2019

Atelier Théâtre actuel